Aller au contenu

Musique au fil du Rhône

La composition musicale a certainement été l’apport majeur du monde protestant à la culture occidentale. Johann Sebastian Bach, sûrement le plus protestant des compositeurs, a écrit six suites pour violoncelle solo, œuvre révolutionnaire qui a complètement bouleversé la technique du violoncelle, d’instrument d’accompagnement, il passe sur le devant de la scène, instrument soliste quasi « auto-suffisant ».

D’autres compositeurs protestants se sont inspirés de cette œuvre magistrale. Max Reger a écrit également des suites solo. Mais le violoncelle a aussi été invité au dialogue avec d’autres instruments : duo avec piano, trio à cordes, trio avec piano, duo de violoncelles ; Felix Mendelssohn, Frank Martin, Johannes Brahms, pour ne citer qu’eux, ont laissé de nombreuses œuvres de musique de chambre allant dans ce sens.

Le projet vise à mettre en valeur ce travail réparti sur de longs siècles. Les concerts se donneront dans les lieux de culte protestants du Valais. Les œuvres seront présentées par les musiciens, dans un discours largement accessible au public, loin de l’intellectualisme souvent associé à la musique classique.

Chargement...